La meilleure utilisation des cryptomonnaies de l’histoire

0
27

Les cryptomonnaies sont définitivement un sujet brûlant. Cependant, tout le monde ne se rend pas compte que les cryptos ce n’est pas seulement de l’argent virtuel. Leur phénomène repose principalement sur la diversité de leurs applications. Et bien qu’effectivement „l’argent virtuel” soit leur utilisation la plus courante, ce n’est certainement pas la seule.

Que sont les cryptomonnaies ? Antisèche rapide

Les cryptomonnaies sont des unités virtuelles contractuelles d’une valeur définie, dont le statut et l’affiliation actuels sont enregistrés dans un registre distribué basé sur la cryptographie. Ceci s’appelle une chaîne de blocs (blockchain). Cela consiste à stocker des informations sous la forme de blocs qui, en plus des données elles-mêmes, par exemple sur l’historique des transactions et l’affiliation d’une unité donnée, contiennent également des informations sur le bloc précédent, formant une chaîne – d’où son nom. Toute personne qui se connecte au réseau et prête sa mémoire et la puissance de calcul de son appareil sera en mesure de voir cette chaîne. Par conséquent, la contrefaçon ou la modification des informations contenues dans le bloc est presque impossible, car cela nécessiterait de changer tous les blocs suivants dans chaque appareil connecté au réseau.

Cette technologie a été utilisée pour la première fois dans la pratique lors de la création des cryptomonnaies initiales, raison pour laquelle elle leur est étroitement liée, bien que non identique. La blockchain est responsable de l’une des fonctionnalités les plus innovantes des cryptomonnaies, la décentralisation. Cela signifie que les informations sur les blocs sont réparties entre les périphériques formant le réseau. Cela vous permet de conserver votre indépendance en éliminant le serveur central et la personne ou l’organisation qui le gérerait. Grâce à cela, les coûts d’utilisation de la blockchain sont très bas.

Bitcoin – un puissant dinosaure

Bitcoin est considéré comme le prototype de toutes les cryptomonnaies. Il a été créé en 2008 par un mystérieux personnage ou groupe se cachant sous le pseudonyme Satoshi Nakamoto. Leur véritable identité reste  à ce jour l’un des plus grands mystères du monde de la cryptomonnaie.

Cependant, il est certain que Bitcoin est responsable de la popularisation du sujet et de l’attraction d’un grand nombre de personnes dans le monde de la cryptomonnaie. Et bien que le système sur lequel il est basé soit rapidement devenu obsolète, cela n’a pas empêché les gens d’utiliser volontiers et de parler de nouvelles et meilleures monnaies virtuelles.

Le crash et ses conséquences

Malheureusement, la bonne passe de Bitcoin ne pouvait pas durer éternellement. La bulle boursière, dont la valeur a atteint un niveau incroyable, a commencé à éclater fin 2018. Bitcoin a commencé à se déprécier rapidement, ce qui a également entraîné des pertes pour les autres cryptomonnaies.

Cependant, malgré l’annonce faite par les opposants aux monnaies électroniques que ce serait leur fin, les cryptomonnaies semblent bien se porter et entrent de plus en plus hardiment dans l’espace public. Bien que Bitcoin n’ait pas retrouvé ses valeurs précédentes jusqu’à présent et que son prix soit resté très instable longtemps après son effondrement, il reste cependant le leader incontesté du marché de la cryptomonnaie, tirant souvent derrière lui les valeurs des autres altcoins populaires.

Ripple – un système bancaire décentralisé

Bien que Bitcoin soit sans aucun doute considéré comme la première et la plus importante cryptomonnaie, il s’avère que Ripple n’est pas loin derrière en termes de stage. On pourrait même dire qu’il est plus âgé que lui, même si au début de son existence, il n’était utilisé que par un petit groupe de personnes. Les fondements de cette cryptomonnaie ont été créés en 2004 sous la forme d’un petit projet de Ryan Fugger. ce dernier devait servir à régler de petites dettes et créances dans un groupe de confiance. Le projet, alors appelé RipplePay, ressemblait à un système bancaire décentralisé miniature.

Il a rapidement acquis une popularité croissante parmi les personnes non apparentées et, lorsque Bitcoin a créé un nouveau créneau technologique en 2008, Ryan Fugger a commencé un travail intensif d’amélioration de son système. En 2012, les travaux sur le Ripple Transaction Protocol ont été achevés de manière triomphale, ce qui a marqué le début de l’unité XRP. Elle a rapidement suscité l’intérêt des grandes entreprises et des investisseurs réputés, car elle permettait un transfert de fonds encore plus rapide, plus simple et plus sûr que Bitcoin. Cette remarque a conduit à la création de Ripple Labs, puis de Ripple que nous connaissons.

Tradition versus commodité

Ripple est une cryptomonnaie assez unique du fait que l’équipe en charge a décidé de renoncer à la décentralisation totale au profit d’une vitesse de transfert plus rapide et d’une meilleure évolutivité, ce qui reste malheureusement le principal problème de la plupart des cryptomonnaies.

Cette décision risquée s’est toutefois avérée rentable, car Ripple est actuellement très volontiers utilisé par les entreprises, les organisations et les banques internationales, précisément en raison de la rapidité des transferts de fonds. Grâce à cette application de Rippel parmi les géants, celui-ci attire également l’attention de nombreux investisseurs professionnels et amateurs, ce qui en fait un investissement populaire sur le marché des cryptomonnaies.

Tron – Internet décentralisé

Tron est une cryptomonnaie créée en Chine par un groupe de mathématiciens et d’économistes hors pair dirigés par le charismatique Justin Sun. Elle a été créée à l’origine pour permettre aux citoyens chinois de contourner la censure et la surveillance,  omniprésentes dans ce pays, et de permettre le libre transfert de fonds sans risquer leur confiscation. Au fil du temps, toutefois, le concept de Tron s’est rapproché de l’Internet des objets et du divertissement décentralisé, permettant aux artistes de créer et de recevoir une rémunération pour leurs œuvres, y compris des applications décentralisées (dappy).

Tron rivalise fortement à cet égard avec Ethereum, car l’objet de ces deux systèmes et cryptomonnaies est très similaire. Cependant, grâce à l’équipe harmonieuse, au développement constant des systèmes Tron et au charisme de Justin Sun, il est à bien des égards en avance sur son collègue plus âgé, bien qu’en termes de popularité à la bourse, il reste encore de la place pour le développement.

Divertissement ou innovation ?

L’équipe responsable de Tron ouvre la voie à la décentralisation de l’Internet. En plus du réseau Tron lui-même, Justin Sun a également annoncé le lancement d’une plateforme de crypto-gaming. Une telle forme peut avoir un impact dramatique sur la manière dont nous utilisons et percevons les divertissements. Bien que les jeux cryptés ou même les œuvres d’art existent depuis longtemps, le lancement de cette plateforme sous les auspices de Tron peut avoir un impact significatif sur la communauté de la cryptomonnaie et des jeux.

Nous avons également entendu parler de l’achat par l’équipe Tron de la plateforme BitTorrent – un réseau peer-to-peer, servant au partage de fichiers. Cela a provoqué une controverse considérable pour des raisons juridiques, car une partie importante du contenu existant y est mise à disposition illégalement. Et même s’il s’agit d’une étape importante dans la décentralisation du réseau mondial, il semble y avoir à la fois des partisans et des opposants.

Comme vous pouvez le constater, les cryptomonnaies peuvent être utilisées dans de nombreuses niches. Elles sont très universelles et diversifiées, de ce fait elles ne disparaîtront pas de sitôt, comme le prédisent certains analystes qui y sont opposés. En lisant les nouvelles annonces de la fin de la crypto, il convient de rappeler que ce sont les mêmes prophéties, qui sont répétées depuis l’apparition de Bitcoin. Et celui-ci, malgré les années qui passent, ne semble pas disparaître.